Dossier

OctoGônes 2021 part 2

Nous nous étions arrêtés en tirant un voile pudique sur l'extrême sensualité de mon couché du vendredi soir (insérer ici n'importe quel morceau de Barry White pour l'ambiance)... Nous voici donc samedi matin, après une nuit délectable, sans enfants me réveillant toutes les heures et demies pour aller aux toilettes, faire un câlin, leur masser… Lire la suite OctoGônes 2021 part 2