Retour de lecture

Accessoires : le Tarot

Aujourd’hui, petite disgression autour d’un accessoire fétiche des amateurs de jeu de rôle, le Tarot.

Ce n’est pas innocent que je vous parle de cela, puisqu’en lien direct avec mon précédent retour de lecture sur Thanatos. Or donc, suite à ce retour, je me suis penché sur la question, car Thanatos étant à mon sens un jeu d’ambiance, autant la soigner et jouer la carte (huhuhu) thématique jusqu’au bout. J’ai donc entrepris de fouiller mes armoires en quête de l’accessoire idéal pour instiller la touche macabre/dépressive/morbide désirée à mes futures tables… Et là… C’est le drame.

En effet, mon principal tarot est celui de Florence Magnin¹, réalisé pour Ambre² et que tous les collectionneurs s’arrachent 😜

Haaa Florence, Florence…

Aussitôt, un amer constat s’impose à moi. J’ai beau adorer le travail de Florence (pardon pour cette familiarité), cela ne correspond pas vraiment à l’atmosphère des drames à venir pour nos Faucheurs… Dommage me direz-vous à raison, son interprétation est superbe et très riche au niveau symbolique des cartes; juste trop de couleurs, trop de « positivisme » et de féérie pour faire le job que j’en attendrais. Suivant.

Le tarot pour Jadis

Du coup je fouille encore un peu, persuadé qu’au fil des foulancements de ces dernières années, j’ai quand même dû en accumuler quelques uns. Hé bien non. Le seul qui me vienne à l’esprit est le Tarot de Dame Fortune, magnifiquement réalisé par Nicolas Fructus³ pour la parution de Jadis⁴, un très bel univers entre magie et mécanique improbable où tout s’avère finalement moins « pur » que dans les productions habituelles pour ce style. Là on commence à tenir quelque chose, même si au fond, l’ambiance reste trop propre à mon goût pour coller à ces allées boueuses de nuit d’orage que m’avait imposé la lecture de Thanatos. Par bien des aspects, le côté décalé de certaines illustrations nous rapproche du « malaise » recherché dans l’utilisation à une table de jeu, mais toujours, ce petit côté renaissance nous éloigne trop du moyen âge obscur dépeint comme cadre de jeu dans Thanatos.

Rhooo mais c’est joli ça Monsieur

Damned ! L’auteur, dans les annexes en fin d’ouvrage nous confie qu’il aime à utiliser le tarot de Mage l’Ascension⁵… Hélas je ne l’ai pas et comme qui dirait, on ne le trouve pas sous le sabot de la première mule venue. Le hasard faisant bien les choses, je découvre quelque jours plus tard l’existence d’un tarot Kult Divinity Lost⁶, issu de la gamme suédoise du sulfureux jeu d’horreur glauque éponyme.

J’adore Kult, mais trop moderne pour l’usage que je veux en faire…

Là encore, il brille par son absence sur mes étagères et souffre d’un mal certes moins grave que celui de Mage (la rareté) mais tout de même handicapant : il n’est plus disponible que chez l’éditeur (Modiphius⁷), au doux prix de 25£ plus frais de port 😱 et de surcroît présente trop d’illustrations mettant en avant des éléments contemporains…  Pris d’un espoir insensé (après tout, à défaut de jouer avec, faisons confiance à dame fortune), je décide d’égréner les quelques 600 pages de recherche sur Vinted⁸ contenant le terme tarot et là, suis amené à réaliser plusieurs choses :

1 : je vais y passer deux jours
2 : ma connaissance de la langue est plus limitée que je ne le pensais, le mot tarot servant apparemment à désigner aussi bien un jeu de cartes (quel qu’il soit), qu’un collier, un cabochon, une petite voiture, une paire de bas, un peigne ancien ou encore une vieille soupière 🤔
3 : l’offre est pléthorique en dépit des inévitables redites et des improbabilités linguistiques.

Ni une, ni deux, j’enfile mon monocle et passe à l’action. Je vous en épargnerai les détails, sachez seulement que ce fut long et fastidieux, parsemé d’embûches (damned, à quelle page en étais-je…? 😬🤬🤬🤬 de téléphone qui m’actualise le navigateur sans se soucier de mon consentement) et de franches rigolades (ne serait-ce pas la main de Monsieur sur les fesses de Madame, là dans le reflet du miroir, pour cette annonce de tarot en dentelle sexy ?). Tout ça pour un résultat des plus désolant… Ni Tarot Mage, ni Tarot Kult. Fort dépité (même si d’entrée mon espoir était très diffus), j’en aurai tout de même retiré deux ou trois petites choses qui me font penser que je n’aurai pas non plus totalement perdu mon temps.

Cela m’aura effectivement permis de découvrir l’existence d’un tarot pour Jrtm⁹ en français (traduction et adaptation d’une belle boîte américaine avec des cartes à la tranche dorée du plus bel effet en VO… hélas, pas de dorures en vf…ni de belle boite…) datant de 1999 chez Cartamundi¹⁰ qui m’a fait hésiter, le doigt prêt à cliquer sur la souris, avant que je ne me ressaisisse dans un élan de lucidité (tu ne t’en serviras jamais…tu ne t’en serviras jamais…). A réserver donc aux vrais fans de Tolkien.

Les deux versions (vo/vf) du tarot Seigneur des anneaux… Une différence de traitement ? Où ça ? 😅

Deuxième point intéressant, n’achetez pas vos tarots d’occasion sur vinted, à moins de vraiment y connaître quelque chose. Je m’explique. En continuant ma fouille, je suis donc tombé sur deux ou trois jeux qui auraient pu coller à l’imagerie que je recherchais pour Thanatos. Hop, sélection faite et passage à l’étape examen des prix… hmmm, avec une moyenne de 20/30€ pour des jeux ayant l’air neufs/proches du neuf, ça ne parait pas exagéré… Mais, car il y a un mais… La fin du mois approchant, les viles considérations pécuniaires sont à prendre en compte… Vais-je mettre 40€ dans deux jeux de cartes qui ne me serviront pas avant plusieurs mois (confinement ou couvre-feu et allergie aux parties en ligne obligent) ?

Sur cette saine pensée, un éclair de lucidité me frappe de plein fouet… Nos amis chinois n’auraient-ils pas un équivalent bon marché à proposer ? Ali Express¹¹ me voici… Et là, sous mes yeux ébahis, une foultitude de jeux s’offre à moi. A nouveau quelques dizaines de pages de catalogues plus loin, je me félicite de ma démarche avec une petite sélection dans mon panier, pour le prix d’un seul exemplaire d’occasion sur Vinted. Le plus drôle ? Ce sont les mêmes 😮

Haaa, la Chine pays merveilleux

Ce qui m’amène à la réflexion suivante : il y a quand même de beaux escrocs qui font de la vente sur ce genre de site. On commande des jeux à 7€ pièce port compris sur Ali Express et paf, dans la foulée on les vends entre 20 et 40€ pièce sur Vinted. Donc à moins de savoir très exactement ce que vous recherchez, évitez autant que possible de vous faire avoir par ce profil de vendeur (dans les commentaires typiques de ces annonces, on retrouve évidemment des arguments type : jeu rare en excellent état, affaire à saisir, et j’en passe).

Deux semaines plus tard, je reçois donc mes exemplaires et au final, en suis plutôt satisfait. Les cartes sont entre le format standard cartes à jouer et celui du beau Tarot habituel, mais soit… Vu le prix, je ne m’en plaindrai pas (environ 7€ pièce donc).

Nous avons donc : The Light Visions Tarot, 79 cartes illustrées par James.R.Eads¹², qui n’est autre qu’une copie bon marché de celui que l’auteur propose à 45$ sur sa boutique et qui dans sa version d’origine est livré dans un joli coffret, tranche des cartes dorée et avec livret d’une centaine de pages.

Voici un prétendant sérieux au titre de tarot pour Thanatos

Il est superbe niveau illustrations et petit plus sympathique, chaque couleur (ici bâton, coupe, épée et pentacle) forme une fresque lorsque les cartes sont posées côte à côte dans l’ordre croissant des valeurs. C’est très très chouette et le ton des illustrations est vraiment dans l’ambiance pour Thanatos (à quelques détails près, dont le « chariot », qui me fait malgré tout hésiter sur l’emploi ou non que j’en ferai).

Damned, cette Austin Mini vient me casser mon immersion !

Et en second, The Wild Woods Tarot, une copie cette fois de celui de Mark Ryan et John Matthews¹³ (la troisième édition, hélas épuisée en original) qui, bien que moins sulfureux et plus coloré, cadre bien avec cet autre aspect important de Thanatos qu’est la nature, avec les familiers des joueurs et les Seigneurs Bêtes.

Ha ha !!! Le grand vainqueur du jour

Les illustrations sont ici plus « riches » en détails et le côté paganisme va bien dans le sens de ce que je recherche. Comme pour le précédent, s’agissant d’une copie, les cartes sont en « petit » format, mais restent très lisibles, ce qui est pratique pour les tables de jeu encombrées de chips et autres denrées fort salissantes au demeurant, pour les belles cartes de collection.

En dépit des couleurs, on est bien dans le ton

Voilà voilà… Tout ça pour dire que si vous n’êtes pas un puriste de la tarologie (comme moi), ne vous faites pas avoir sur les sites d’occasion et privilégiez d’autres circuits de distribution, cela vous évitera de grincer des dents devant les taches de café/de gras de chips et ménagera vos deniers pour plutôt acheter des livres (ou des pâtes, ou des couches, ou …).

Et sur ces bonnes paroles, je retourne à mes lectures (et fouilles d’internet, car maintenant que je sais qu’un tarot Kult existe, je n’aurai de cesse de l’avoir trouvé à prix raisonnable 😅… Gosh !)

Notes et références :

¹ Florence magnin
² Cycle d’Ambre
³ Nicolas Fructus
Jadis
Mage l’ascension
Kult Divinity Lost
Modiphius
Vinted
Jrtm
¹⁰ Cartamundi
¹¹ Ali Express
¹² James.R.Eads
¹³ Mark Ryan et James Matthews

8 réflexions au sujet de “Accessoires : le Tarot”

  1. Article intéressant. Possible que en passant commande sur Ali Express, on carbone beaucoup l’atmosphère, et qu’en est-il des droits d’auteurs ?… pas sûr que ils touchent quoi que ce soit de la part des vendeur de cartes. Bref, dans les 2 cas, c’est possible que ce soit un peu l’arnaque. 🙂

    1. Huhuhu…out à fait d’accord niveau droits… Après l’argument bilan carbone me laisse toujours un peu dubitatif, les trois quarts des produits étant de toute manière fabriqués en chine (c’est d’ailleurs bien souvent comme ça que les modèles pour contrefaçons se retrouvent dans la nature). Tu ne trouveras pas de contrefaçons de produits fabriqués en France où Europe par exemple…

  2. Après il y a aussi de superbes tarots divinatoires qui auraient pu correspondre sans pour autant être rattaché à un jeu de rôle. Si le principes recherché est de 22 arcanes majeurs, tout dérivé du tarot de Marseille pouvait convenir.
    Ensuite pour ce qui est des illustrations, on en trouve pour tous les goûts 🙂

    1. Absolument, et c’est d’ailleurs la solution retenue au final, les tarots spécifiques étant bien souvent trop typés sur l’univers auquel ils sont rattachés (ce qui est bien normal, au final😅)

    2. En fait dans Thanatos on n’utilise pas (encore…)les arcanes majeurs. Pour l’instant ce ne sont que les lames mineures et les figures. A vrai dire, si les cartes des jeux traditionnels avaient un haut et un bas, il ne serait pas nécessaire d’avoir recours au tarot. Dans Thanatos j’émets l’hypothèse pour ceux qui veulent de marquer les cartes « classiques » d’un Haut et d’un bas pour les tirages. Ça évite les dépenses excessives. Après l’imagerie des tarots peu ajouter beaucoup à l’ambiance des parties.

Laisser un commentaire